Tarot Royal Fez Moroccan

Le Tarot marocain du Fez Royal
Raffiné, élégant, ce tarot glissera sous vos doigts, votre sensibilité s'épanouira et vous aurez l'impression d'être dans un état d'extase tant sa délicatesse exaltera vos sens. Ce jeu tout en finesse et en couleur tendre a été conçu en gardant, les symboles et l'imagerie traditionnels. Les arcanes mineurs sont facilement reconnaissables car elles ont été dessinées en représentant le sens divinatoire de la carte. Ce jeu comporte 56 arcanes mineurs et 22 arcanes majeurs.

Roland Berrill, fondateur de l’organisation Mensa regroupant des génies (accessible au QI avec un minimum de 170), est également le créateur du Tarot marocain du Fez Royal. Durant les années 1950, il en commanda les dessins à un artiste peintre anglais, Michael Hobde, mort quelques temps après sa réalisation et Berrill mourut avant la première édition de son Tarot à 500 exemplaires.

A travers ce jeu de Tarot, Berrill a voulu particulièrement porter son attention sur le lien qui, selon lui, existait entre le tarot, l’astrologie, l’occultisme et le mouvement religieux provenant du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient qu’est le gnosticisme. Il a voulu refléter l’image de la ville de Fez au Maroc à son âge d’or au XXIIème siècle, il l’estimait  en effet mal imagée suite à la chute de la ville. Nous avons pu en Europe connaitre cet outil divinatoire et son tirage de TArot grâce  à l’importation de ce jeu de carte vers l’Europe par les Tsiganes.

Les gravures ayant comme arrière plan des paysages marocains en noir et blanc laissent ressortir d’avantage les sujets à dominance rouge, jaune, bleu et vert qui ne sont d’une grande finesse malgré leurs traits fins ressemblant à ceux d’une plume. La scène de chaque carte est bordée d’une belle voûte et de piliers d’or. Les arcanes majeurs et mineurs sont fort semblables à ceux du Tarot Rider Waite provenant du travail de Pamela Colman Smith. Comme pour ce dernier, les arcanes mineurs ne sont pas numérotés. Les cartes majeures elles sans nom, ont une numérotation en chiffre arabe apposée de manière très discrète dans la partie basse des lames. Malgré le manque de noms, nous retrouvons dans ce jeu des arcanes très évocateurs comme l’Hermite (VIIII), l’Arcane sans nom (XIII) ou la Roue de Fortune (X). Étant un « clone » du Tarot Rider Waite, ici aussi les cartes de la Force et de la Justice sont interverties.


Le Palais du Tarot
http://www.lepalaisdutarot.com
En collaboration avec la boutique ésotérique http:://www.magicka.com